Serum – Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

Un roman-série, découpé en saisons de six épisodes, plein de suspense, de rebondissements, comment résister ? J’ai tenté la première saison de Serum de Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza, et non seulement j’ai dévoré les six tomes très rapidement, mais en plus, je n’ai plus qu’une seule hâte: découvrir la deuxième saison !

L’histoire: (Source: Booknode)

Arthur Draken, psychiatre renommé, inventeur d’un sérum qui facilite l’état d’hypnose. Emily Scott, sa patiente, amnésique depuis une mystérieuse agression. Lola Gallagher, détective au NYPD, alertée par une suite de morts suspectes… tous sont au cœur d’une enquête hallucinante à suivre pendant six épisodes. Attention, immersion totale dans un univers de série télévisée, énigmes et rebondissements spectaculaires, addiction inéluctable !

Bande-annonce:

.

Mon avis sur le premier tome:

Un premier tome qui met en place les protagonistes et l’intrigue très rapidement. On ne peut que saluer le rythme, très intense, et le suspense, soutenu lui aussi. Les personnages sont attachants, surtout Lola qui me semble être l’héroïne, mais également tous ceux qui gravitent autour d’elle. J’ai apprécié les chapitres très courts avec variation de point de vue, qui ne font que renforcer le rythme, nous faire tourner les pages toujours plus vite, et au moment où ça se termine, on sent qu’en fait, ça ne fait que commencer…

Mon avis sur le deuxième tome:

Un deuxième tome dans la continuité du premier. Pas de nouveaux personnages, mais ceux qu’on connaît déjà sont vraiment très attachants. Je les aime tous beaucoup. Et aucun d’eux n’est parfait, c’est aussi ce que j’apprécie. On sent qu’on ne connaît pas tout sur eux et qu’on pourrait changer d’avis à leur égard, mais tant pis. Le rythme est toujours aussi bien géré. Les chapitres, très courts, incitent tout simplement à ne jamais s’arrêter, à toujours en lire « un de plus », si bien qu’on dévore ce tome d’une traite.

Mon avis sur le troisième tome:

Une nouvelle suite à la hauteur des deux premiers tomes, et tout comme dans les précédents, on le dévore en une seule fois. J’étais incapable de m’arrêter, on est complètement pris par l’histoire, et ce, d’un bout à l’autre. De plus, on est de plus en plus attaché aux personnages et avec ce suspense toujours aussi bien tenu, en refermant ce tome-ci, on veut tout simplement le suivant.

Mon avis sur le quatrième tome:

Dans les précédents tomes, on se concentrait souvent soit sur l’intrigue, soit sur les personnages. Ici, je trouve que les deux sont bien mieux conciliés, ce qui est très appréciable. Le rythme de l’action n’est plus aussi rapide, même si le livre se dévore tout aussi vite. On apprend énormément de choses, et pourtant on reste quand même dans le flou pour le principal, ce qui explique qu’il reste encore deux tomes, qui finiront bien par nous révéler l’essentiel… ou pas.

Mon avis sur le cinquième tome:

Une fois de plus, j’ai complètement été prise dans l’action, d’un bout à l’autre. Toute une partie de l’intrigue se déroule en Afrique, ce qui est un peu perturbant, surtout qu’on ne sait pas vraiment comment le rattacher à notre histoire, pourquoi on voit tout ça. C’est déroutant, mais la suite le justifiera. La fin laisse tellement de suspense que c’en est presque cruel, impossible de ne pas vouloir le dernier tome !

Mon avis sur le sixième tome:

Une fois de plus, des révélations, du suspense, des enquêtes, des personnages qu’on aime vraiment beaucoup, et de belles surprises, que je ne dévoilerai pas pour ceux qui n’ont pas encore lu ce tome-ci, mais vraiment, un pur plaisir à lire. La fin est… cruelle. Mais c’est vrai que si les auteurs veulent ressembler à une série à suspense, les cliffhangers sont de mise. Dommage que la saison 2 se fasse autant attendre…

Mon avis sur l’ensemble de la saison 1:

Une première saison convaincante. Je ne m’attends à rien en commençant cette saga, et si elle n’est pas parfaite, elle m’a néanmoins fait passer un excellent moment. Les tomes se dévorent les uns à la suite des autres, le suspense aidant les pages à se tourner plus vite. Le cliffhanger final fait attendre la saison 2 avec grande impatience. Et pour patienter, je me remémore tout ce que l’on sait, toutes les questions que l’on se pose, et tous les personnages que j’ai appris à aimer au fil des pages…

.

Et vous, avez-vous tenté cette saga qui se veut d’un genre nouveau ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

2 réflexions sur “Serum – Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

    • Je trouve que ça vaut vraiment le coup, ça se lit très très vite, mais la fin est tout en suspense. La saison 2 a tout récemment été annoncée pour début 2016, alors si tu préfères enchaîner, attends peut-être encore un peu 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s