13 à table ! – Collectif

Quand acheter un livre, c’est faire une bonne action, il n’y a plus aucune raison de résister. Un recueil de nouvelles écrites par treize auteurs français reconnus dont l’ensemble des profits est reversé aux Restos du Cœur, voilà le concept de 13 à table ! J’avais déjà lu six des treize auteurs, j’en connaissais quatre autres de nom et j’ignorais complètement l’existence de trois d’entre eux.

Dans l’ensemble, j’ai passé un excellent moment de lecture, je n’ai eu aucune déception, ça allait de la nouvelle sympa mais sans plus à la nouvelle émouvante, en passant par celle qui me fait rire et celle qui est tellement pleine de suspense qu’elle en est totalement addictive. Un achat que je n’ai donc absolument aucune raison de regretter et que je recommande à tout type de lecteurs. Au pire, voyez-le comme un don à une association qui en a bien besoin. Mais je suis convaincue qu’il y aura forcément une nouvelle qui vous plaira, car il y en a pour tous les goûts.

Je vais maintenant donner mon avis sur chacune des nouvelles, une par une, en exprimant uniquement mon ressenti sur l’histoire et le style, sans donner de résumé, car la surprise et bien sûr, la chute finale, sont une bonne partie du plaisir qu’on éprouve à lire une nouvelle, et pas question de vous en priver.

* Françoise Bourdin – Olympe et Tatan

Une auteure que je ne connaissais que de nom. J’ai bien aimé cette nouvelle, mais sans plus. C’était agréable à lire, mais l’histoire était plutôt pessimiste. Peut-être réaliste, dans certaines familles, mais heureusement pas chez moi, et ça me rend triste de me dire que ça n’est pas que de la fiction.

* Maxime Chattam – Maligne

Un auteur qu’il me tardait de découvrir, et on peut dire que j’en ai encore plus envie désormais. J’ai adoré cette nouvelle. Les confessions chez le psy mettent en place l’histoire et le dénouement est bien effrayant.

* Alexandra Lapierre – Nulle, nullissime en cuisine !

Une auteure que je ne connaissais pas, et qui ne m’a pas fait grand effet. Sa nouvelle était sympa, mais sans plus. C’était assez drôle au début, mais la fin était peu crédible. Enfin pourquoi pas ?

* Agnès Ledig – Un petit morceau de pain

Une autre auteure dont je n’avais jamais entendu parler, mais cette fois-ci, j’ai bien l’intention de corriger ça. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle, j’ai eu des frissons tout le long de ma lecture, l’histoire était belle et les valeurs qu’elle transmettait plus belles encore. Le style était très agréable, et je retiens ce nom comme celui d’une auteure française à découvrir.

* Gilles Legardinier – Mange le dessert d’abord

Cette nouvelle différait des autres, car elle n’en était pas vraiment une. L’auteur s’adresse directement à nous, et il s’agit donc plutôt d’un court témoignage. Je ne le connaissais que de nom, et je l’associais à de l’humour, mais ici, on a de brèves histoires touchantes et vraies, que j’ai bien aimées.

* Pierre Lemaître – Une initiative

Un auteur que j’avais déjà lu et que j’aime beaucoup. Je ne l’ai pas vraiment retrouvé dans cette nouvelle, que j’ai bien aimée, mais sans plus. C’était original, mais triste.

* Marc Levy – Dissemblance

Voilà comment refaire le monde en quelques pages, de façon sérieuse, belle et efficace. J’ai bien aimé cette nouvelle, mais je n’ai pas vraiment compris ce qu’elle faisait là. Le thème principal, du moins j’avais cru comprendre, est la restauration, et tous les auteurs l’ont abordé de manière différente mais néanmoins respecté.

* Guillaume Musso – Fantôme

Une nouvelle qui est presque un mini-thriller. C’était sympa. Quelques pages avant la fin, j’ai cru avoir trouvé la chute, et je me suis demandée pourquoi il l’avait écrite comme ça, après tout, c’est nul si on devine la chute à l’avance ! Puis, la vraie chute est arrivée, et j’ai bien aimé me faire avoir. Une nouvelle qui amène une petite angoisse avant de dormir, c’est agréable. Il avait un petit côté surnaturel et tout était un peu trop facile, mais pour une nouvelle, c’était très bien.

* Jean-Marie Périer – Jules et Jim

Un auteur que je ne connais pas. J’ai bien aimé cette nouvelle, mais il y avait un malheureux petit effet de déjà-vu avec les nouvelles précédentes: de l’amitié, une réconciliation, voir quelqu’un qui n’est pas vraiment là. C’est drôle de voir que pour un même thème, certains ont des idées, pourtant originales, assez semblables.

* Tatiana de Rosnay – Le Parfait

Cette auteure que j’ai déjà lue plusieurs fois me plaît toujours autant. L’histoire est sympathique, mais sans plus. Le style, par contre, est tout simplement parfait à mes yeux. Elle a un énorme talent pour dépeindre les gens, leurs pensées, mais aussi les lieux et les événements.

* Éric-Emmanuel Schmitt – La Part de Reine

Une histoire magnifique par un auteur que j’admire toujours plus. J’ai eu les larmes aux yeux au bout de quelques paragraphes, et jusqu’à la fin. C’était une belle leçon de vie, bien digne de cet auteur. C’est peut-être la nouvelle la plus adaptée au recueil.

* Franck Thilliez – Gabrielle

Un auteur que je souhaitais découvrir et comme pour Maxime Chattam, je n’en ai que plus envie désormais. J’ai été plongée dans cette nouvelle dès les premiers mots, c’était prenant, haletant. Triste, mais important. Une très bonne nouvelle.

* Bernard Werber – Langouste blues

Comment dire à quel point je l’aime ? Cet auteur est tout simplement merveilleux, et il le confirme ici une fois de plus. J’ai passé un excellent moment, j’ai ri, et le petit message caché derrière l’humour n’est pas mal non plus.

.

Et vous, avez-vous fait votre BA en ce début d’hiver ? Avez-vous été convaincu par ces nouvelles ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s