Qui es-tu Alaska ? – John Green

Après un énorme best-seller de cet auteur que j’avais bien aimé, j’ai décidé de découvrir un autre de ses livres, pour savoir si le premier était vraiment celui qui sortait du lot, ou si l’ensemble de l’œuvre de l’auteur me plaisait. C’est ainsi que j’ai lu Qui es-tu Alaska ? de John Green. Un roman contemporain jeunesse sympa, mais sans plus.

L’histoire: (Source: Booknode)

La vie de Miles Halter n’a été jusqu’à maintenant qu’une sorte de non-événement. Décidé à vivre enfin, il quitte le cocon familial pour partir dans un pensionnat loin de chez lui. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Mon avis:

J’ai bien aimé cette lecture, mais elle n’avait rien de transcendant non plus… Le style de l’auteur est très fluide, permettant donc de lire très rapidement et d’être plongé dans sa lecture. Sur ce point, donc, pas de déception, j’ai retrouvé le John Green que j’avais aimé dans Nos étoiles contraires. Durant toute la première partie, on a un décompte de jours, et il fait son effet: on veut connaître la suite sans attendre. Que va-t-il se passer quand le décompte tombera à zéro ? Le suspense est donc bien présent. Ensuite, les personnages étaient assez attachants, mais un peu trop manichéens dans leurs habitudes à mon goût. Soit ils fument comme des pompiers, se bourrent la gueule tous les jours et adorent le sexe, soit ils sont complètement novices dans ces domaines. Pas vraiment de juste milieu, ce qui les rend vite un peu caricaturaux. Ça n’empêche heureusement pas de les apprécier, mais ça enlève du réalisme à l’histoire. La plus profonde, au final, c’est bien Alaska, auréolée de mystère du début à la fin. Même si une fois de plus, c’en est presque trop. Au niveau de l’intrigue, pas grand-chose à dire. Des lycéens en pension, des histoires d’amitié, d’amour, une bonne dose de bêtises pour se sentir cool parce qu’on est ados qu’une seule fois, et qu’on pense avoir tout mieux compris que tout le monde, et… voilà. Une lecture sympa, donc, mais sans plus.

.

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce livre ? Avez-vous lu d’autres John Green que vous avez lus et préférés à celui-ci que vous me conseilleriez ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s