Delirium – Lauren Oliver

.

Ça faisait vraiment longtemps que j’avais repéré cette saga, mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de me lancer, et quand celle-ci s’est présentée – sous la forme des trois tomes présents à la médiathèque en même temps – j’ai décidé de lui donner sa chance. Je vous parle donc aujourd’hui la trilogie Delirium de Lauren Oliver, une saga dystopique dans laquelle se mêle amour, action et rébellion.

.

.

.

L’histoire:

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire de tout son cœur à subir à son tour le Protocole, car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer…

.

Mon avis sur le premier tome:

J’ai globalement bien aimé ce livre, mais il m’a manqué un petit quelque chose, une petite étincelle, qui fait qu’on parcoure les pages à toute vitesse, qu’on s’attache énormément aux personnages et à leur histoire, et qu’on ne peut attendre avant de commencer le tome suivant. Je pense qu’il y avait un petit problème de rythme, qui est globalement assez lent, mais s’accélère parfois brusquement. La fin relève le niveau, et m’a convaincue de lire la suite, et j’ai donc choisi de persévérer avec cette série, ce qui valait le coup.

.

.

Mon avis sur le deuxième tome:

Je dois avouer que le premier tome ne m’avait, au final, fait ni chaud ni froid. J’avais bien aimé le concept, et le déroulement de l’histoire, mais je n’avais pas réussi à vraiment m’attacher aux personnages et surtout, j’avais des problèmes avec le rythme du roman. Or, tous ces « défauts » sont pour moi résolus dans ce deuxième tome. Le rythme est bien meilleur, surtout qu’il alterne entre deux « époques » de la vie de Lena, mais surtout, l’ensemble est bien plus prenant. Les nouveaux personnages, notamment Julian, mais aussi Raven, Blue et les autres, sont très attachants, j’ai vraiment passé un très bon moment de lecture, peut-être parce que je n’avais pas de grandes attentes. Et bien sûr, même si j’ai vu la fin venir à des kilomètres, quand ça arrive vraiment, on n’a plus qu’une envie: lire le troisième tome.

.

.

Mon avis sur le troisième tome:

J’ai bien aimé ce dernier tome, qui délivre le message final de l’auteure, avec lequel je suis plutôt d’accord. Le triangle amoureux n’est pas trop lourd, et comme c’est ce que je craignais, je suis également satisfaite de ce côté-là.  Enfin, l’alternance entre Lena et Hana m’a beaucoup plu, car j’aime beaucoup Hana, et je trouve que c’est un personnage très intéressant. N’hésitez donc pas à terminer la saga, si vous n’avez pas encore lu cet ultime tome, il ne devrait pas vous décevoir, surtout si vous avez apprécié le précédent.

.

Comme vous le savez peut-être, il existe quelques nouvelles qui complètent la série en donnant les points de vue de divers personnages secondaires.

Mon avis sur Hana:

J’ai bien aimé l’ensemble de la nouvelle, car je pense que Hana est plus qu’un personnage secondaire dans la série, et je m’étais attachée à elle. Malgré tout, on nous dépeint une jeune fille intelligente, posée, qui se cherche un peu et craint l’avenir, et le fait qu’elle trahisse Lena, s’il est nécessaire à l’intrigue, ne colle pas avec Hana, d’après moi. La jalousie, peut-être, mais pas aussi violemment… Ou alors ça n’est pas vraiment une amie. Or, on voit bien tout au long de la nouvelle que si. Mais c’est peut-être parce que j’ai du mal à cautionner la jalousie (pas le sentiment mais les actes qui en découlent) de manière générale, que je n’arrive pas à comprendre son acte. Une nouvelle que je recommande à ceux qui ont lu la trilogie, ou au moins le premier tome.

.

Mon avis sur la trilogie dans son ensemble:

Je n’ai pas trouvé cette saga génialissime, elle n’a pas changé ma vie, mais j’ai passé un bon moment, j’ai apprécié certains concepts, et je ne regrette pas d’y avoir consacré du temps. Je pense qu’elle peut plaire à de nombreux lecteurs, probablement des lycéens en majorité, car c’est vraiment le public visé par le livre, mais des plus jeunes, et des plus âgés, pourront également apprécier, comme c’est le cas pour moi. Le concept de base est intéressant, certains personnages – surtout des secondaires – sont vraiment très attachants, le style est fluide, donc je la recommande aux amateurs du genre.

.

Et vous, avez-vous déjà découvert cette saga de Lauren Oliver ? L’avez-vous appréciée ? Me recommanderiez-vous d’autres de ses romans ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s