Poppy Wyatt est un sacré numéro – Sophie Kinsella

Parfois on a beaucoup de travail, et besoin d’une lecture vraiment tranquille, sans prise de tête, mais qui reste bien sûr agréable et intéressante. Dans ces moments-là, je me tourne parfois vers la chick-lit, et c’est ce que j’ai fait cette fois-ci, en choisissant de lire un roman d’une auteure bien connue du genre: Sophie Kinsella. Poppy Wyatt est un sacré numéro correspondait donc bien à mes attentes, et c’est de cette histoire que je vous parle aujourd’hui.

L’histoire:

En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l’assistante d’un dénommé Sam qui n’a pas l’air de saisir l’urgence de la situation. A force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C’est juré, c’est l’affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d’ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre : impossible de retrouver cette foutue bague, la soirée avec les beaux-parents vire au désastre, Magnus n’est pas d’un très grand soutien et Lucinda, la très irritable organisatrice de mariage, est aux abonnés absents. Et puis, il y a ces messages étranges reçus sur le portable de Sam, qui laisseraient entendre qu’un complot se prépare contre lui dans sa propre entreprise. Poppy parviendra-t-elle à redresser la situation ?

Mon avis:

J’ai passé un bon moment à lire ce livre, qui m’a bien détendue. Après, il n’a rien d’exceptionnel. La fin est prévisible, même si les rebondissements ne le sont heureusement pas tous, et m’ont même parfois mis le doute, notamment l’ultime rebondissement, avant la fin, qui m’a vraiment surprise. Poppy était attachante, et m’a bien fait rire. Ce n’est pas le genre de personnage auquel je m’identifie, mais ça n’empêche pas non plus de profiter de la lecture. Je l’ai vraiment lu pour son côté humoristique, et j’ai été servie sur ce point, particulièrement avec les nombreuses notes de bas de page. Pour autant, j’ai déjà lu d’autres livres de la même auteure, qui m’avaient vraiment beaucoup plus plu que celui-ci, donc si vous souhaitez découvrir Sophie Kinsella, ce n’est pas ce roman-ci que je vous recommanderai, mais plutôt Les petits secrets d’Emma par exemple.

.

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ? L’avez-vous apprécié ? Quel est le roman de Sophie Kinsella que vous préférez ?

Publicités

2 réflexions sur “Poppy Wyatt est un sacré numéro – Sophie Kinsella

  1. J’ai eu beaucoup de mal avec la série « L’accro au shopping ». Mais je ne sais pas si cela vient du style de l’auteure elle-même ou de l’histoire. Il faudrait que je tente un autre livre, et celui-ci à l’air pas mal.

    • Eh bien celui-ci est sympa, mais si tu dois en choisir un pour renouer avec l’auteure, je te recommande encore plus « Les petits secrets d’Emma », qui m’avait enchantée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s