Marc Levy

Ecrivain français très connu et qui malgré les nombreuses critiques reste toujours en tête des ventes à chaque nouvelle parution, Marc Levy est un auteur dont j’avais envie de parler, car je me rends compte que j’ai lu beaucoup de ses livres, et j’ai trouvé intéressante l’idée de les regrouper en un même article, tout en les commentant séparément à l’intérieur.

.

* Et si c’était vrai…

L’histoire:

Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bain pour y passer ses journées ? Qui s’étonne que vous puissiez la voir ? Qui disparaît et reparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville ? Faut-il lui faire consulter un psychiatre ? En consulter un soi-même ? Ou, tout au contraire, se laisser emporter par cette extravagante aventure ? Et si c’était vrai ?… S’il était vrai qu’Arthur soit le seul homme qui puisse partager le secret de Lauren, contempler celle que personne ne voit, parler à celle que personne n’entend…

Mon avis:

Un roman original que j’ai beaucoup aimé. L’intrigue est entrainante, je me suis facilement laissé happer par l’histoire, et j’ai bien apprécié l’humour présent. La fin est horrible, mais paradoxalement, ça m’a surtout donné envie de lire la suite, et c’est de toute façon un livre que je recommande.

* Vous revoir


L’histoire
:

Si la vie offrait à Arthur et à Lauren une seconde chance de se revoir, sauraient-ils prendre tous les risques pour la saisir ? Avec cette comédie romantique, Marc Lévy retrouve les personnages de son premier roman Et si c’était vrai… et nous entraîne dans une nouvelle aventure, faite d’humour et d’imprévus…

Mon avis:

Ce deuxième tome était plutôt sympa, même si le concept de l’inversion des rôles est, selon moi, un peu tiré par les cheveux. Mais si on accepte cette idée, on se laisse vite entraîner à nouveau pour une belle aventure. Paul est un personnage secondaire génial, il m’a bien fait rire. A lire si on a lu le premier, pour avoir le récit complet des aventures de nos héros.

* Où es-tu ?

L’histoire:

Adolescents, ils représentaient tout l’un pour l’autre. Avec l’optimisme de leur jeunesse, ils se sont promis de s’aimer pour toujours – quand bien même le destin devrait les séparer. Et la vie va les écarter l’un de l’autre comme deux étoiles soumises aux lois de la gravitation. Elle affrontera la violence des ouragans en Amérique centrale, tandis qu’il réussira à Manhattan. À l’exception de quelques rencontres furtives à l’aéroport de Newark, ils ne sauront de leurs vies réciproques que ce que disent les lettres qu’ils vont s’écrire pendant des années. Sans jamais que se brise le lien qui les unit… Philip avait alors promis à Susan qu’il serait toujours là s’il lui arrivait quelque chose. Il ne pouvait pas savoir que cette promesse allait profondément bouleverser sa vie. Que pour l’honorer, il devrait ouvrir son cœur à l’inconnu…

Mon avis:

Un roman que j’ai beaucoup aimé. Si le résumé me faisait envie, je craignais une banale histoire d’amour, or ce n’est vraiment pas du tout le cas. J’ai adoré la complicité entre Susan et Philip, et aussi la vie de Susan au Honduras. Ensuite, un retournement de situation m’a complètement surprise et la fin était très belle. C’est vraiment un roman que je recommande sans hésitation, du vrai Marc Lévy !

* Sept jours pour une éternité…


L’histoire
:

Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi… Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents… Lucas et Zofia auront sept jours sur terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes… En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose… Que l’ange et le démon se rencontreraient…

Mon avis:

Une fois de plus, on ne peut nier que le concept du roman est original. C’est donc le gros point fort de cette histoire, qui m’a beaucoup plu. Les deux personnages sont attachants, et si la fin est plutôt prévisible, elle m’a quand même satisfaite. C’était mon premier roman de Marc Lévy au moment où je l’ai lu, et tant mieux, car il m’a convaincu d’en lire d’autres, si ce n’est tous…

* La prochaine fois


L’histoire
:

Parti à la recherche d’un tableau mystérieux, Jonathan croise la route de Clara. Tous deux sont convaincus de s’être déjà rencontrés. Mais où et quand ? A Londres, il y a plus d’un siècle…

Mon avis:

Loin d’être mon préféré, peut-être même celui que j’ai le moins aimé de tous. J’étais parfois un peu perdue, je n’ai pas retrouvé le petit truc que j’adore chez Marc Lévy, le retournement de situation inattendu, l’humour, le côté touchant, … Non vraiment, je n’ai pas tellement adhéré. Enfin, il reste un bon roman, mais comparé aux autres, je suis déçue.

* Mes amis mes amours


L’histoire
:

Quand deux pères trentenaires réinventent la vie en s’installant sous un même toit, ils s’imposent deux règles, pas de baby-sitter et pas de présence féminine dans la maison… Dans le village français, au cœur de Londres, une histoire d’amitié, des histoires d’amour, des destins qui se croisent au fil d’une comédie tendre et enlevée.

Mon avis:

J’étais assez sceptique au début, je ne connaissais pas encore bien l’auteur, mais son style a achevé de me convaincre, et je me suis laissée entraîner. J’ai même pleuré à la fin, ce qui est plutôt bon signe. C’est un roman léger, mais touchant, que je recommande.

* Les enfants de la liberté


L’histoire
:

Le livre le plus personnel de Marc Lévy, inspiré des figures de son père et de son oncle, jeunes immigrants juifs qui, dès leur arrivée en France, entrèrent dans la Résistance.

Mon avis:

Un livre magnifique qui n’a absolument rien à voir avec tous les autres livres de l’auteur, et que tout le monde devrait avoir lu selon moi. J’ai beaucoup pleuré, il était vraiment touchant, et le fait qu’il s’agisse d’une histoire vraie, et en plus, de l’histoire du propre père de Marc Levy, n’a fait qu’ajouter au côté émouvant de ce récit. Si vous aimez tout ce qui touche à la résistance, à la seconde guerre mondiale, vous devriez vraiment accrocher avec ce livre, et je vous le recommande.

* Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites


L’histoire
:

Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père. Comme elle l’avait pressenti, Anthony Walsh – homme d’affaires brillant, mais père distant – ne pourra pas assister à la cérémonie. Pour une fois, Julia reconnaît qu’il a une excuse irréprochable. Il est mort. Julia ne peut s’empêcher de voir là un dernier clin d’œil de son père, qui a toujours eu un don très particulier pour disparaître soudainement et faire basculer le cours de sa vie. Le lendemain de l’enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Sans doute le voyage le plus extraordinaire de sa vie… et peut-être pour eux deux l’occasion de se dire, enfin, toutes les choses qu’ils ne se sont pas dites.

Mon avis:

Un de ses romans qui m’a bien déçue. Le concept me plaisait bien à la base, et le début du roman aussi, mais très vite, j’ai trouvé ça trop faux, trop tiré par les cheveux. Le rythme traînait trop en longueur à mon goût, et la fin ne m’a pas plus convaincue, donc pas forcément un roman que je recommande…

* Le premier jour

L’histoire:

Adrian est astrophysicien, Keira, archéologue. Lui s’interroge sur l’origine du monde ; elle, sur l’origine de l’homme. Quand leurs chemins se croisent, le mystérieux objet que Keira porte au cou – une pierre étrange découverte dans le cratère d’un volcan éteint –va les entrainer dans une aventure sans pareille. La quête d’une découverte majeure les mènera, en dépit des obstacles accumulés sur leur route, de laboratoires en musées, de sites astronomiques en terrains de fouilles. Ils comprendront alors qu’une même question les hante : « Comment tout a commencé ? »

Mon avis:

J’ai adoré ce livre, il fait partie avec sa suite de mes trois préférés de cet auteur (les trois n’étant d’ailleurs pas du genre « romance contemporaine », ce qui est pourtant sa spécialité).  Le suspense est omniprésent et on ne peut tout simplement pas le lâcher. Le deuxième tome est donc à avoir rapidement sous la main, et c’était heureusement mon cas. Quoi qu’il en soit, c’est vraiment un livre que je recommande à tout type de lecteur.

* La première nuit


L’histoire
:

Une photo expédiée de Chine laisse entrevoir à Adrian l’espoir que la femme qu’il aime a survécu à l’attentat dont ils ont été victimes. En partant à sa recherche, il rouvre les pages d’une quête dont la résolution dépassera tout ce qu’il avait imaginé…

Mon avis:

Une suite complètement à la hauteur du premier tome, qui conclut très bien la duologie et dans laquelle l’action est toujours aussi présente. C’est vraiment impressionnant à quel point j’ai été entraînée dans cette histoire, et comme ces deux livres ont changé mon avis sur Marc Lévy. J’ai bien aimé la plupart des livres que j’ai lus de lui, mais c’était toujours des lectures de détente, qui se lisent vite et ne font pas forcer. Or, on a ici un vrai roman à suspense de qualité en deux tomes, qui mérite vraiment d’être lu, et pourrait plaire à mon avis à de nombreux détracteurs de l’auteur, qu’ils associent inévitablement aux romances contemporaines qu’il écrit en majorité, ce qui est dommage, car il a su s’ouvrir, et avec succès, à un nouveau genre, et j’espère fortement qu’il recommencera.

* Le voleur d’ombres

L’histoire:

Enfant, il vole les ombres de ceux qu’il croise… et chacune de ces ombres lui confie un secret. Malgré lui, il entend les rêves, les espoirs et les chagrins de ceux qu’il aime. Que faire de cet étrange pouvoir… ? Quelques années plus tard, le « voleur d’ombres » est devenu étudiant en médecine… Est-il encore capable de deviner ce qui pourrait rendre heureux ses proches, comme Sophie avec laquelle il étudie la médecine, ou Luc, son meilleur ami, qui voudrait changer de vie ? Et lui, sait-il où le bonheur l’attend ?

Mon avis:

Le résumé met surtout en valeur le côté fantastique de l’histoire, avec le « pouvoir » de voler les ombres que possède le héros. Mais c’est surtout un livre social et humain, centré sur les rapports amicaux et amoureux, et j’ai beaucoup aimé le lire, car je l’ai trouvé très beau, très vrai.

* L’étrange voyage de monsieur Daldry


L’histoire
:

Londres, 1950. Alice mène une existence paisible auprès de sa bande d’amis jazzmen. Pourtant, lors d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Elle doit retrouver l’homme qui comptera le plus dans sa vie, partir à sa recherche… Bien que ne croyant pas à la voyance, la jeune femme encore troublée est convaincue par son voisin de palier, monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle : elle doit partir, et de Londres à Istanbul, Daldry l’accompagnera dans cet étrange voyage…

Mon avis:

Pas le meilleur Marc Lévy que j’ai lu, mais pas non plus une déception. Au début, le rythme est un peu lent, mais ensuite, il s’accélère et on retrouve enfin la sensation du « je veux absolument connaître la fin immédiatement ». L’émotion est également au rendez-vous, et le fait de voyager autant dans un livre est un autre point fort. Un livre sympathique, donc, mais pas non plus extraordinaire.

* Si c’était à refaire

L’histoire:

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier. Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l’Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s’effondre dans une mare de sang. Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage. À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin.

Mon avis:

J’ai beaucoup aimé. Une fois de plus, j’adhère au concept, à nouveau plutôt original. L’intrigue m’a entraînée, je ne pouvais plus m’arrêter, je voulais connaître la fin absolument. D’ailleurs, au moment de terminer le livre, je me suis demandé s’il n’y aurait pas une suite, parce que ça me semblait une fin bien plus ouverte que d’habitude, et un an plus tard, oh surprise, une suite !

* Un sentiment plus fort que la peur


L’histoire
:

Andrew Stilman est grand reporter au New York Times et essaie tant bien que mal de se remettre de sa séparation et d’une tentative d’assassinat. Dans la grande salle de lecture d’une bibliothèque de New York, il rencontre Suzie Baker, une jeune fille qui enquête sur la vie de feu sa grand-mère, accusée de haute trahison. En pleine guerre froide, elle aurait transmis des documents confidentiels à l’ennemi. L’enquête personnelle vire à l’affaire d’État, les services secrets américains s’en mêlent. Andrew et Suzie fuient New York et se lancent dans une expédition qui les mènera jusqu’au cœur de l’Arctique pour faire la lumière sur une affaire qui semble déranger du beau monde.

Mon avis:

Un des moins bons de l’auteur selon moi. Contrairement à La première nuit qui complétait superbement Le premier jour, il ne s’agit pas d’une suite à la hauteur du tome précédent, et si je ne le trouve pas non plus complètement nul, il ne m’a pas vraiment emballée. J’ai eu une impression de réchauffé, de déjà-vu, rien d’original, de frais, pas de retournement de situation surprenant, et même les personnages et leur relation n’étaient pas à la hauteur, donc si je pense que ce roman peut plaire, il ne m’a pas conquise, car l’auteur m’avait habituée à bien mieux.

* Une autre idée du bonheur

/ A lire /

Il me reste encore le dernier livre de cet auteur à découvrir, et il en sortira très certainement de nombreux autres. Je mettrai donc cet article à jour au fur et à mesure de mes lectures. Ça me ferait très plaisir de parler avec vous de tous ces livres, alors si vous en avez lu, n’hésitez pas à me donner votre avis sur les intrigues, les personnages, et tout ce dont il vous plaira de parler avec moi.

Publicités

4 réflexions sur “Marc Levy

  1. c’est cool que tu aies pris le temps de mettre un résumé de tous ces livres
    Perso j ‘ai du mal, mis à part le premier bouquin qui a créé un effet de surprise, je trouve ce qu’il fait est plutôt fade…

    • Oui, ça m’a pris pas mal de temps de faire cette chronique, parce qu’il a quand même écrit pas mal de livres au final ! 🙂
      Et je comprends qu’il y ait un effet de « déjà-vu » après la lecture de plusieurs de ses livres, écrits dans le même style. Si tu ne les as pas lu, je te recommande quand même d’essayer « Le premier jour » et « La première nuit », qui se suivent, et qui sortent vraiment du lot à mon sens. Ou alors « Les enfants de la liberté », qui n’a rien à voir non plus, si tu t’intéresses notamment à la résistance lors de la seconde guerre mondiale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s