Un chat des rues nommé Bob – James Bowen

On change un peu de style avec le livre d’aujourd’hui, puisqu’il s’agit d’une non-fiction. En effet Un chat des rues nommé Bob est un roman de James Bowen, qui nous raconte sa propre histoire et surtout comment sa vie a changé du tout au tout en rencontrant un chat des rues, Bob.

L’histoire:

Quand James Bowen trouve un chat roux blessé dans le hall de son immeuble, il ne sait pas encore à quel point sa vie est sur le point de changer. Vivant au jour le jour dans les rues de Londres, en pleine rémission après une cure de désintoxication, la dernière chose dont il a besoin, c’est bien d’un animal de compagnie. Et pourtant, il ne pourra pas résister à aider le jeune chat, qu’il baptise Bob. Il le soigne et pense ne jamais le revoir, mais Bob en a décidé autrement, et depuis, les deux sont inséparables…

Mon histoire avec ce livre:

J’avais vraiment hâte de lire ce livre, car les histoires vraies ont toujours un petit quelque chose très intéressant, vu que, justement, elles sont vraies. Mais comme on me l’a offert en anglais, et que je lis très peu dans cette langue (seulement pour les cours, d’habitude, en fait), je l’ai un peu laissé traîner dans ma PAL. Bon, ça a un avantage, car maintenant, il est traduit en français, donc s’il vous intéresse et que vous ne lisez pas en anglais, vous pourrez facilement vous le procurer. Donc pour la petite histoire, son titre en anglais est A Street Cat Named Bob, ce qui est donc une référence très claire au livre de Tennessee Williams A Streetcar Named Desire, livre que j’étudiais en cours au moment où on m’a offert celui-ci. Un super clin d’œil donc, pour un livre-objet magnifique, en plus.

Mon avis:

Difficile de juger un scénario puisqu’il s’agit d’une histoire vraie, mais j’ai beaucoup aimé découvrir ce témoignage. James Bowen n’a pas eu une vie très facile, et même avec Bob, tout n’a pas toujours été tout rose, mais il se dévoile sans tabou dans ce livre, et c’était très sympa à lire. La relation James-Bob est tout simplement magique, telle qu’on en a rarement avec des animaux, et l’ayant vécu par moi-même, j’ai été plus que touchée par leur complicité, qui m’a rappelé beaucoup de souvenirs. Dès lors, je recommande ce livre à tous les amis des animaux, à qui ça ne pourra que plaire. Le style est très simple, ce qui ne m’a pas dérangée puisque ça facilitait ma lecture en VO, mais je trouve ça important que les éditeurs n’aient pas trop retouchés la plume de l’auteur, car il a peu été à l’école et a longtemps vécu dans la rue, alors on sait très bien à quoi s’attendre, et j’aurais été déçue d’un style trop pompeux. En fait, je ne sais pas vraiment quoi dire de plus, j’ai passé un très bon moment à lire ce livre, j’ai maintenant l’impression d’avoir passé un petit moment à leurs côtés, et c’est pourquoi je recommande ce livre à ceux qui apprécient les témoignages, les histoires vraies, les autobiographies et tous les livres de ce genre, ainsi qu’aux amis des animaux. Ceux qui s’intéressent aux histoires de drogués qui parviennent à sortir de leur addiction seront également servis, par une histoire plutôt originale sur ce point-là. Sauvé par un chat des rues, ce n’est pas vraiment courant, si ? Sinon, j’ai vu qu’un deuxième « tome » ou plutôt une suite de leurs aventures, était sorti récemment, et si je ne vais probablement pas l’acheter spécifiquement, il est certain que si j’ai l’occasion de le trouver quelque part, je le prendrais, pour voir ce qu’ils sont devenus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s