iBoy – Kevin Brooks

Un livre jeunesse qui paraît assez superficiel et se révèle au contraire plutôt profond est toujours une belle découverte. Et c’est de l’un d’eux dont je vais vous parler aujourd’hui. Il s’agit du roman iBoy de Kevin Brooks, l’histoire d’un super-héros plutôt original, puisqu’il tient ses pouvoirs d’un iPhone avec lequel il a eu un léger accident… C’est ce qui m’a à la fois attirée et inquiétée, mais croyez-moi, ce livre ne se résume pas qu’à ça.

L’histoire:

Tom Harvey était un garçon parfaitement ordinaire jusqu’à ce vendredi 5 mars, où, en rentrant du lycée, il reçoit sur le crâne un iPhone tombé du haut d’un immeuble. Dix-sept jours de coma plus tard, Tom se réveille à l’hôpital et apprend, par le chirurgien qui l’a opéré, que de minuscules fragments du téléphone portable restent incrustés dans sa tête… C’est ainsi que Tom devient un iBoy : les fragments qui désormais sont intégrés à son cerveau lui permettent d’intercepter des ondes, des réseaux, des e-mails, des conversations téléphoniques, et d’être en permanence connecté à Internet. Aussi, quand il apprend que son amie Lucy a été agressée par le gang des Crows, Tom décide d’utiliser ses iPouvoirs pour la venger.

Mon avis:

Le résumé met plus en valeur le côté un peu geek du livre: super-héros, iPhone, bref, tout pour plaire aux ados de nos jours. Et bien sûr, c’est une part importante du livre, c’est même la base du scénario. Mais ce roman comporte surtout une belle réflexion sur le Bien et le Mal, et sur les concepts de Justice et de Vengeance. Car on se sent rapidement tout-puissant avec des iPouvoirs, mais a-t-on pour autant le droit de faire ce que l’on veut ? Jusqu’où aller avec de bonnes intentions ? Personnellement, j’ai beaucoup réfléchi aux côtés de Tom, à me demander ce que j’aurais fait à sa place, et les décisions ne sont pas aussi faciles à prendre que ce qu’on pourrait le penser. Il faut préciser qu’il vit dans un quartier vraiment difficile, où les immeubles font tous 30 étages et où règne une guerre des gangs (dont est victime son amie Lucy). Même si ce ne sont pas des conditions que je connais bien dans la vie réelle, ça m’a semblé très plausible, bien décrit, pas trop cliché mais néanmoins réaliste. On sent l’insécurité, la crainte de vivre dans ces endroits-là, et surtout, le fait de ne rien connaître d’autre. J’ai également bien apprécié la crise d’identité que le héros va traverser petit à petit, ne sachant plus qui il est vraiment, entre Tom et iBoy. Son rapport avec lui-même en tant que héros, sa façon de cacher sa nouvelle identité, et sa relation avec Lucy m’a beaucoup fait penser à Spiderman, et il y fait d’ailleurs lui-même plusieurs allusions, donc je pense que si vous avez aimé Spiderman, vous devriez également apprécier cette histoire. Enfin, c’est la personnalité-même de Tom que j’ai aimée, il est très attachant, avec toutes ses réflexions, son questionnement sur lui-même, sur le monde, sur Lucy, sur la vie, … Je ressors donc plutôt séduite de cette lecture, parce qu’elle respecte ses promesses tout en ne me décevant pas. Il ne s’agit vraiment pas d’une histoire écrite à la va-vite qui pense se vendre grâce à son concept de super-héros croisé à un smartphone, mais bel et bien d’un roman jeunesse qui fait sourire, réfléchir, et qui peut d’après moi plaire à une grande majorité d’adolescents.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

2 réflexions sur “iBoy – Kevin Brooks

  1. Je l’ai justement emprunté à la bibliothèque pendant les vacances car je me suis que la réflexion du livre devait être intéressante, et si je ne l’ai pas encore lu, ton avis me motive bien pour le lire! Je te donnerai mon avis dès que je l’aurai lu! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s