Les Sims 3

Pour commencer, il me semblait logique de vous présenter mon jeu vidéo fétiche, celui dont je ne peux plus me passer depuis que je l’ai découvert il y a de ça de nombreuses années, puisque j’avais huit ans à l’époque. Il s’agit donc des Sims, que je ne pense pas avoir besoin de vous présenter, tant ils sont connus, et plus particulièrement du troisième opus.

Ma petite histoire avec eux:

Jeu de simulation de vie par excellence, je l’ai découvert sous sa première version – les Sims 1 donc – chez une amie lors d’un weekend. Elle trouvait ça plutôt sympa, mais n’a jamais continué à y jouer. Moi par contre, pour mon anniversaire quelques années plus tard, je ne savais pas quoi demander. J’ai vu une pub pour les Sims 2, et sans réfléchir, je l’ai demandé à mes parents. Ils m’ont offert la version Deluxe (celle avec « Nuits de folie » inclus) et c’est là que tout a vraiment commencé. Je suis devenue totalement fan, et à mon arrivée au lycée, même si mes amis n’y jouaient plus, ils avaient pour la plupart un ou deux add-ons chez eux. Je les leur ai donc empruntés, n’ayant plus qu’à posséder le dernier sorti. Ce fut une seconde révélation, le jeu complet était tellement … génial ! A partir de ce moment, j’ai même commencé à télécharger des objets sur internet, et j’ai surtout guetté la sortie des Sims 3, annoncée pour juin 2009. Parfois je me demandais si j’étais la seule de mon âge à y jouer, car mes amis considéraient ça comme « enfantin », mais quand j’allumais le jeu, je ne pouvais plus le lâcher, et je me fichais bien de ce qu’en pensaient les autres. A la sortie des Sims 3, je me le suis offert et j’ai tout de suite accroché. Tout était tellement mieux ! Certes, ce n’était pas complet, mais je savais que les add-ons allaient bientôt régler ça. Tout était fluide, rapide, beau… Seulement, quand j’ai acheté le premier add-on, tout a planté. Mon ordinateur n’a pas supporté, et j’ai dû arrêter d’y jouer. J’ai recommencé les Sims 2, et après un petit choc dû à la qualité graphique médiocre en comparaison à leurs successeurs, je m’y suis finalement réhabituée, et j’en ai bien profité à nouveau. Pendant près d’un an, j’ai économisé tout mon argent de poche, de Noël et de mon anniversaire, et je me suis payée un ordi flambant neuf. Puis je me suis achetée les add-ons sortis entre temps, et j’ai à nouveau pu continuer à jouer. J’ai décidé de tous les acheter à leur sortie, puisque c’était le seul jeu vidéo auquel je jouais, autant y jouer à fond ! Désormais, mon état d’esprit est un peu différent. Certains add-ons (Super-Pouvoirs en l’occurrence) et surtout certains kits ne m’ont pas vraiment intéressée, alors je ne les ai pas pris. Le fait que je sois devenue étudiante a également réduit mon budget. J’achète donc seulement ceux qui me donnent réellement envie, et ça me va tout à fait.

Ma façon de jouer:

Déjà, comme la plupart des choses que j’aime, ça marche par phases. Il y a des moments où je ne peux m’en passer, où je pense à ça toute la journée quand je n’y joue pas et on j’y joue des heures d’affilée sans m’arrêter tant que je le peux. Parfois, j’y joue seulement pour un weekend, et je n’accroche pas à ma nouvelle famille, alors je l’abandonne. Et puis il y a des fois où je peux m’en passer pendant des mois sans que ça ne me manque trop, mais il suffit généralement d’une allusion, d’une histoire, ou que quelqu’un m’en parle, et la flamme se rallume. (D’ailleurs, j’ai envie d’y jouer maintenant…)

Ce que j’aime, c’est un peu tout en fait. Je connais certaines personnes qui ne font que de la construction et/ou de la déco. Moi j’aime ça, mais le mode Vie est important aussi. En fait, je ne suis pas particulièrement douée pour la construction, même si de temps en temps je m’étonne moi-même. Pour la déco, c’est surtout que j’ai mes préférences, et que mes maisons se ressemblent… Quant au mode Vie, il est vrai que j’ai tendance à vouloir des Sims parfaits. Ils sont toujours occupés à faire quelque chose d’utile pour eux, leur carrière, la maison, et très peu à se détendre. S’ils en ont besoin, ils le font de façon utile, en peignant par exemple pour gagner de l’argent. Du coup, je me retrouve avec des familles très riches, et au bout d’un moment la facilité peut me lasser. Pour cela, je suis souvent attirée par différents challenges. Je ne veux pas de règles compliquées, de systèmes de points, mais simplement un peu de piment dans mon jeu. J’essaie aussi généralement d’avoir de nombreux enfants, car argent ou pas, il faut les éduquer, et s’ils doivent tous être heureux, ce n’est pas forcément gagné ! J’aime avoir une famille sur de nombreuses générations, m’amuser avec les gênes, construire leur arbre généalogique, et voir les autres branches laissées livrées à elles-mêmes se développer sans moi…
Dans les Sims 2 au contraire, comme le temps ne s’écoulait pas dans les autres maisons, je m’étais créé un quartier où vivait toute ma famille, et je passais trois jours dans chaque maison, pour qu’ils évoluent en parallèle. J’adorais ça, et j’ai beaucoup regretté de ne pas pouvoir le reproduire sur les Sims 3.

Ce que j’aime:

Beaucoup de choses… Tout d’abord liées à l’esthétique, j’aime avoir un grand choix de meubles, de coiffures, d’habits, et d’ailleurs la possibilité de tout redécorer dans les Sims 3 est merveilleuse. Ensuite, au niveau des personnalités. Toujours plus de traits de caractères, de compétences, de métiers disponibles, car comme je ne peux m’empêcher de leur faire apprendre, plus il y a de choix, plus mon jeu est varié ! Les animaux ensuite. J’en ai parfois très envie, que ce soit d’un animal fidèle ou de toute une fratrie de bébés, et parfois je ne préfère pas. Mais quoi qu’il arrive, je préfère avoir le choix. Au niveau de la construction, pour le moment, ça a répondu à toutes mes attentes. J’aime pouvoir suivre mon imagination, et ce jeu me permet totalement de le faire ! J’adore le monde ouvert et l’absence de chargements… J’aime jouer avec la génétique, et la possibilité incroyable de personnalisation des Sims dans les Sims 3 m’a comblée sur ce point. Tout peut se transmettre, et pas forcément d’une génération à l’autre, ça peut ressortir bien plus tard, ou encore jamais…

Ce que je n’aime pas:

Difficile à dire… Je n’aime pas quand ça bug, quand je suis obligée de déménager ma famille pour pouvoir la garder et que je perds ses liens avec les autres, mais ce n’est pas directement lié au concept du jeu, alors je ne blâme pas les concepteurs. Parfois je n’aime pas les idées qu’ils ont, comme par exemple les Super-Pouvoirs, parce qu’on le teste une fois, mais ça n’entre pas dans toutes les familles, contrairement à tous les ajouts de Générations par exemple. Ou encore le kit Katy Perry Délices Sucrés, où je ne me voyais pas utiliser un seul des objets offerts à l’intérieur dans la maison de mes Sims. Néanmoins, j’ai bien vu que ça plaisait à certains, alors ça ne me dérange pas. C’est justement le but des add-ons, chacun choisit d’ajouter à sa collection ce qui lui plaît, et les autres attendent patiemment la prochaine sortie !

 

Et vous alors ?
Jouez-vous encore aux Sims ?
Quelle est votre histoire avec eux ?
Qu’est-ce que vous aimez et n’aimez pas ?
Quelle est votre façon d’y jouer ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s