Le Kindle d’Amazon

Pour commencer agréablement cette rubrique Technologie, j’ai choisi de parler de mon bébé de l’année 2012: mon Kindle.

Bon, je ne suis pas là pour lancer un débat liseuses/e-books vs livres papier (quoique si vous y tenez vraiment, direction les commentaires, pourquoi pas ?) mais simplement pour vous parler de ma propre expérience en tant que grosse lectrice sur cette liseuse, soit le Kindle d’Amazon.

Ma petite histoire avec lui:

Je me le suis offert à moi-même pour Noël, comme j’aime bien le faire depuis quelques années (petits plaisirs d’une étudiante qui doit économiser trop souvent), mais j’ai quand même préféré attendre de tester celui qu’une amie avait reçu de ses parents à ce même Noël, donc je l’ai eu en janvier 2012. J’ai tout de suite bien accroché, ma seule crainte était qu’on ne puisse pas rajouter d’e-books soi-même, mais j’ai constaté que ce n’était pas le cas, et je l’ai acheté. Je l’ai tout d’abord configuré selon mes goûts, je lui ai créé quelques catégories et je suis partie faire un tour sur Amazon. J’y ai pris tous les e-books gratuits qui m’intéressaient, et j’ai vite constaté que le reste était un peu cher. J’ai heureusement découvert très rapidement le site de la merveilleuse TeamAlexandriz (fermée en 2013 malheureusement) et j’ai pu dès lors bien remplir mon Kindle. Je m’y rends désormais quotidiennement en emportant régulièrement quelques petits trésors avec moi. J’ai aussi eu récemment recours à l’échange d’e-books avec d’autres personnes, via mails. Chacun offre à l’autre ce qui l’intéresse, et tout le monde en ressort gagnant. C’est la solidarité et l’entraide, et j’aime cet esprit communautaire.

Ma façon de l’utiliser:

Je lis mon Kindle soit dans le sens « normal » (voir photo), soit en mode paysage avec les boutons à droite, quand je n’ai pas beaucoup de place. Je choisis généralement une petite police d’écriture, à part si l’éclairage est faible, pour avoir à tourner les pages moins souvent (ouh la flemmarde). Je classe mes e-books en huit catégories, comme ça avec le Guide d’utilisation et les archives, tout rentre sur la même page d’accueil. Mes catégories sont: Classiques (peu remplie, mais à ma décharge, j’en ai pas mal en version papier), Sherlock Holmes (une catégorie à eux tous seuls puisque je les ai tous, 61 quand même), Policiers et thrillers (quelques-uns), Enfance (pour les jeunes lecteurs, comme Heidi ou Charlie et la Chocolaterie par exemple), Jeunesse (la majorité je crois), Fantastique (pour adultes, cette fois), Bit-lit (vampires et cie, par curiosité essentiellement) et Divers (bien fournie, pas mal de choses différentes). Je ne lis pas dans les transports, parce que ça me rendrait malade quasi-instantanément, mais je vous épargne les détails… Par contre, je lis à peu près n’importe où sinon. Certes, la situation idéale est dans mon lit, au chaud, quand il pleut dehors et que je n’ai rien à faire, mais bien souvent, ce n’est pas le cas. Un des avantages du Kindle, c’est qu’il est petit et léger, et je l’emmène donc partout dans mon sac. Du coup, une petite pause entre des cours, un temps d’attente, et je le sors pour lire un chapitre ou deux. Sinon, j’organise souvent mes lectures en deux: un livre papier qui m’attend le soir chez moi, et un e-book que je lis pendant la journée sur mon Kindle. Si possible deux thèmes différents pour ne pas trop m’embrouiller.

Ce que j’aime:

Tout ce dont Amazon fait l’éloge sur cette page. Soit essentiellement sa taille, son poids, mais aussi le fait de pouvoir lire peu importe l’éclairage, grâce à son merveilleux écran qui n’a pas de reflets. Souvent on me parle de rétro-éclairage, comme quoi ça n’a pas d’intérêt sans, mais je pense que c’est ce qui rend cet écran tellement performant et agréable pour les yeux comparé à celui d’une tablette classique. La qualité de l’écran, au niveau de l’encre, est également très impressionnante. C’est vraiment comme un livre papier sur ce point-là, même si on ne peut pas sentir l’odeur, tourner les pages, et tout ce qui fait le charme d’un « vrai » livre. La taille et le poids, s’ils permettent de l’emporter tous les jours dans mon sac sans me casser le dos tout en ayant du choix, ont également un gros avantage en cas de vacances. Personnellement, quand je pars quelque part, j’emmène toujours quelques livres, et j’ai peu de place. Là, je glisse mon Kindle dans mon sac, et c’est bon. J’ai toute ma bibliothèque avec moi, donc je peux lire autant que je veux, et je n’ai pas non plus de regrets sur ceux que j’ai choisi d’emporter, puisque j’ai tout. Il y a également, et ça reste non-négligeable, l’aspect financier. En effet, tous les e-books que je me procure sont gratuits, et quand on lit une dizaine de livres par mois, ça change la vie ! Quand un livre me plaît vraiment, que je l’aie déjà lu ou pas, je l’achète en version papier. Les e-books me permettent de découvrir « sans risques » des tas de nouveaux livres. Ils ne remplacent pas mes livres papier, puisque je n’aurais pas acheté le livre, et probablement jamais lu, sans cette version gratuite. On peut aussi y lire des mangas, il y a des programmes gratuits qui permettent de le faire. La taille est idéale, le noir et blanc pas dérangeant, c’est parfait ! J’aime aussi quelque chose qui a beaucoup été critiqué, soit l’absence d’écran tactile. Pour un smartphone ou une tablette, d’accord, c’est même essentiel maintenant. Mais pour une liseuse, j’ai trouvé leur choix très judicieux. En effet, grâce à ça, mon écran est toujours propre ! Bien plus que si j’y mettais mes doigts pour tourner chaque page ! Enfin, je dirai aussi que l’autonomie m’a très agréablement surprise… Quand ils vous disent un mois sans recharger, on n’y croit pas trop. Mais franchement, je n’ai pas vraiment compté, mais je sais que le nombre de fois où je l’ai rechargé se comptent sur les doigts de la main, alors que je l’ai depuis un an. Un dernier point, certes un détail, ce sont les écrans de veille. Ils sont vraiment superbes.

Ce que je n’aime pas:

J’ai beaucoup réfléchi avant de trouver quelque chose à dire. Mon Kindle n’est pas parfait (mais qu’est-ce qui l’est après tout ?) mais il me convient. Je l’ai payé moins de 100€ et il m’a déjà bien été rentable avec les livres que j’ai lu dessus. Il respecte toutes les caractéristiques annoncées, je n’ai donc pas à me plaindre. Que souhaiter de plus ? Après réflexion, je dirai qu’après avoir découvert la possibilité de lire des mangas dessus, j’aurais aussi aimé pouvoir y mettre des BD, et c’est là que je me suis fait la remarque: un peu de couleur serait intéressant. Mais pas nécessaire non plus. Non vraiment, c’est un achat que je ne regrette pas !

Voilà, en plus de tout ça je tenais simplement à préciser que pour moi, il n’y a pas lieu de choisir entre liseuse et livres papier, que les deux sont complémentaires, et qu’en tant que grosse lectrice, l’une arrange mon budget et les autres me charment toujours autant.


Et vous, possédez-vous une liseuse ?

Si oui, laquelle ? En êtes-vous satisfaits ? Comment l’utilisez-vous ?
Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s